Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/06/2009

D'un pays l'autre

D’un château l’autre- d’un pays l’autre.


Titre souvenir d’un livre de l’écrivain collabo Céline qui avait accompagne le gouvernement de Pétain en Allemagne durant les derniers mois de la seconde guerre mondiale – au château de Sigmaringen.

Quand j’avais vingt ans dans les trains d’Europe je lisais « Voyage au bout de la nuit » en m’imprégnant de son atmosphère délétère mais sans comprendre le pourquoi de celle-ci. En lisant « La nausée de Sartre » on a une similitude de ton qui n’a jamais été soulignée parce que Sartre était de gauche et Céline était de droite, l'un resistant, l'autre collabo, mais les deux vivaient dans le meme absurde.

Mémoires d’exil. Mon esprit était anxieux a cause de la difficulté de faire sens, de donner, de trouver une stabilité émotionnelle dans un monde qui faisait de moi simplement un receveur de bénéfices.

Je voulais un monde ou je servirais a quelque chose.


Et me voici, trente ans plus tard, travaillant soixante heures semaines au Panama, pour un salaire fort modeste, et supportant une famille d’enfants adoptifs en croissance, une épouse aimante mais sans revenu et avec le souvenir d’avoir rêvé de partager avec eux un héritage européen qui existe encore mais dont je suis séparé par l’implacable barrage de la lucidité - l'amere experience d'avoir recu de l'Europe une enfance doree et un univers d'adulte en totale perdition, peut etre parce que seul le choc de changer de pays m'a donner le gout de me battre pour travailler durement.


Notre vie s’est éloignée a jamais de l’Europe. L’écrire d’ici est un rituel, une invocation, une prière : Car si nous sommes partis, c’était dans mon rêve intérieur pour pouvoir revenir plus pleinement. On ne reste pas dans une société qui ne vous fait pas place. On s’en va pour prouver ce dont on est capable avec l’idée de forcer, par cette attitude ferme, une acceptation future.

Cet espoir est-il vain ? L’absence de quelconque perspective de retour semble le démontrer. Alors bonsoir, lecteurs de ce petit blog, bravo a vous qui avez le pouvoir de vivre heureux en Belgique. Expliquez-moi votre secret. J'aimerais que mes filles puissent passer au moins quelques annees de leur vie chez vous...Qu'elles utilisent ce passeport que je leur ai transmis. Que cette culture francophone qui ma ete leguee leur soit quelque peu retransmise.Comme chante Celine Dion c'est "juste une priere avant de partir"...


07:29 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : meditation morose.

08/06/2009

Obama au Caire

Conclusion de son discours:

Nous avons le pouvoir de creer le monde que nous voulons, mais seulement si nous avons le courage d'un nouveau depart, en restant conscient de ce qui a ete ecrit:

Le Saint Coran nous dit" "O humanite! Nous t'avons concue male et femelle et nous t'avons concue en nations et tribus de sorte que vouspouvez vous connaitre les uns les autres.

Le Talmud dit: " La totalite de la Torah est la promotion de la paix".

La Sainte Bible dit : "Bienheureux les batisseurs de paix, ils seront appeles fis de Dieu"

Les peuples de la terre peuvent vivre ensemble dans la paix. Nous savons que c'est la vision de Dieu. A present, cela doit etre notre travail sur la terre. Merci. Et que la Paix soit avec vous. "

We have the power to make the world we seek, but only if we have the courage to make a new beginning, keeping in mind what has been written.
The Holy Koran tells us, "O mankind! We have created you male and a female; and we have made you into nations and tribes so that you may know one another."
The Talmud tells us: "The whole of the Torah is for the purpose of promoting peace."
The Holy Bible tells us, "Blessed are the peacemakers, for they shall be called sons of God."
The people of the world can live together in peace. We know that is God's vision. Now, that must be our work here on Earth. Thank you. And may God's peace be upon you."

Comme dit ma vieille maman, "Pourvu qu'on ne le zigouille pas trop vite celui-la"....Elle parle d'Obama bien sur.

Je me garderais bien de diviniser Obama, ce ne serait d'ailleurs pas un service a lui rendre. Mais les fondements de ses actions refetent sans doute l'urgence pour l'humanite de s'unir face aux defis du troisieme millenaire.

 


 

09:42 Publié dans International | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : obama, politique