Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/07/2009

Copa Airlines

Depuis deux mois, je travaille a Copa Airlines, la compagnie aerienne de Panama, qui unit 58 destinations entre les USA, le Mexique, les Caraibes et l’Amerique du Sud jusqu'à Santiago et Buenos Aires. Voir le site web : http://www.copaair.com

48heures par semaine je réponds (généralement in English) aux clients de Copa, vendant des tickets électroniques changeant des itinéraires, réservant des mascottes a bord et recherchant des bagages égares.

IL y a d’intéressantes découvertes que l’espace me manque pour développer, comme par exemple les quinze ou seize differents tarifs que peut comporter la « classe économique » d’un avion.

Les routes aériennes sur laquelle nous (Copa) avons une forte concurrence, par exemple les routes depuis Miami ou New York sont assez peu couteuses (400 ou 500 dollars) par comparaison avec les routes entre les pays d’Amerique centrale (cela coute a peu pres le meme prix de faire un voyage entre le Costa Rica et le Guatemala, pourtant tout proches, que de voyager entre le Panama et les USA.

Ou encore l’absurde situations des voyages entre l’Argentine et le Bresil : Il est parfois moins cher d’acheter un ticket Buenos Aires-Panama-Sao Paulo, que de choisir un vol direct entre Sao Paulo et Buenos Aires. Un peu comme si il etait moins couteux de voyager entre Londres et Paris en passant par …Varsovie ou Moscou.

la Vierge de Guadaloupe

Desert, ce blog.

Quand ma lampe est éteinte, et que pas une étoile
Ne scintille en hiver aux vitres des maisons,
Quand plus rien ne s'allume aux sombres horizons,
Et que la lune marche à travers un long voile,
Ô vierge ! ô ma lumière ! En regardant les cieux,
Mon coeur qui croit en vous voit rayonner vos yeux.

 

When in a winter night my lamp is switched off

and no star twinkle at the houses’windows

When no light shines on the dark horizons

When the moon runs its path behind an obscure veil

Our Lady! O My light! Watching the heavens high

My heart hoping in you sees a sun in your eyes

 

 

 

 

 

 

 

09:04 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : filles de l'air