Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/04/2010

BHV vu d'Amerique...

...OU comment ecrire a propos de BHV comme si la Belgique n'existait pas...comme si c'etait une affaire entre 3 etats, un etat flamand, un etat wallon et un etat Bruxellois....Je tiens a preciser que je soutiens la permanence de la Belgique, mais a mon avis nous sommes dans une situation ou nous devons aussi penser comme la majorite des flamands, c'est a dire, nous devons comprendre que la moitiee de l'electorat flamand vote pour des partis separatistes et raisonner en consequence.

(En reponse a une question d'un sympathique flamand, Pelgrim, qui ecrit:

Je m'excuse pour être Flamand et donc n'avoir pas la perspective Francophone
Ce que je trouve dificile de comprendre, c'rest précisement ce qui est l'intérêt de BHV pour les Wallons. Je n'ai jamais compris, car il s'agit des communes et gens qui habitent en Flandre, je trouve un peux bizarre que les médias et gens Wallons investent tellement beaucoup de temps et énergie dans cette problème.

Donc je m'adresse a vous ici. C'est quoi exactement l'intérêt de la Wallonie en Halle et Vilvoorde? Si je serais Wallon moi-même, je dirais: c'est un problème flamand et je m'en fous. Ou non?

Mon commentaire:

Ici, en Amérique, BHV est présenté par la presse comme
"une querelle autour des limites électorales de Bruxelles". Ce n'est pas faux, mais il y a plus que cela.


Meme si j'écris ceci en français, ce que j'écris reflète un point de vue internationaliste sur la question. Les territoires enclavés sont mauvais dans les relations internationales. Il reflètent toujours la permanence d'un conflit. Bruxelles est un territoire enclave dans la region flamande.

Lorsque les limites de la région de Bruxelles ont été déterminées, les communes a facilite étaient déjà a majorité francophone. Si la Flandre voulait empêcher davantage de francisation de la Flandre, pourquoi ne veut-elle pas limiter sa souveraineté aux territoires ou les flamands sont majoritaires? Pourquoi veut-elle maintenir la région de Bruxelles enclavée en Flandre?

Les limites de la région bruxelloise n'ont jamais été décidées démocratiquement, alors pourquoi nous demander, Pilgrim, de fermer ici les yeux sous prétexte que nous ne serions pas affectes?

Les territoires enclavés ne sont pas un bon principe de stabilité internationales. Pourriez-vous me citer un seul exemple historique de territoire enclavé qui n'a pas été une source de conflit permanent? Dois-je citer les Bantoustans, Dantzig, Jerusalem-Est, Berlin sous la guerre froide? Pouvez-vous me donner un seul contre-exemple ou un territoire enclavé ne crée pas un conflit?

Alors, je respecte les flamands, je déteste les conflits, mais si Maingain n'était pas la il y aurait quelqu'un d'autre et le problème persistera aussi longtemps que la Flandre refusera de reconnaitre que le territoire d'une nation, ce sont des frontières ou la population se reconnait dans la nation.

Pour moi ce n'est pas une question de wallons supportant les bruxellois contre la Flandre. C'est une question de bon sens, de ne pas appuyer une solution de scission qui créerait une capitale (de l'Union Européenne) enclavée dans une seule région, contre la volonté de la population...J'aimerais bien de pouvoir me dire "Pas de quoi s'inquieter.." mais je ne le peux pas. D'un autre cote il y a tant de problemes non resolus que la tentation est grande de dire "Laisse beton"...Nous avons d'autres chats a fouetter...

Le monde politique flamand est pris en otage par les partis nationalistes. Trop de flamands votent pour ces partis? Les modérés flamands le regrettent? Nous aussi nous le regrettons, et profondément.

Mais nous ne pouvons pas dissiper le spectre d'une Belgique éclatée ou les populations de la périphérie Bruxelloise seraient dans la ligne de mire d'un projet de "flamandisation", et la politique flamande victime des surenchères nationalistes.

Les commentaires sont fermés.