Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

31/08/2008

Commentaire d'un Belge d'Equateur

...A propos de Rothman Salazar, expulsé de Belgique ...Je le reproduis ici parce que je le partage un peu, en tant que Belge vivant au Panama. Maintenant je sais que beaucoup d'étrangers vivant illégalement en Belgique son régularises en fonction de critères légaux. Puisse cette expérience malheureuse aider a adapter les lois pour que des enfants ou des adolescents INTEGRES en Belgique ne soit plus victimes des erreurs de leurs parents. L'immigration illégale n'est pas acceptable mais il devrait pouvoir y avoir une sorte de prescription et de régularisation possible pour ceux qui après plusieurs années de travail et d'études dans un pays, prouvent que leur intégration ne pose pas de problème. 

 Bonjour à tous,

Je ne dirai qu'une chose. Je suis Belge et je vis en Equateur depuis près de deux ans. Je n'ai pas ici le quart de la moitié de l'ancrage social que ce jeune a en Belgique. Et personne ne m'a jamais demandé de partir, ni enfermé. Au contraire, je suis souvent traité bien mieux que je ne le pourrais être dans mon propre pays. Mais si un jour, je me fais insulter ou cracher dessus en rue pour être Belge, à cause de la manière dont notre gouvernement traite un Equatorien bien intégré, je n'aurai malheureusement aucun argument à faire valoir... Je n'aurai qu'à baisser la tête et suivre mon chemin, honteux de mon pays que j'aime pourtant tant... Je suis honteux et terriblement mal à l'aise d'être, moi Belge, si bien traité en Equateur. A tous ceux qui sont contre cette régularisation (je parle de ce cas précis), voyagez et réfléchissez...

Juste çà...


Geoffrey

 

30/08/2008

Rothman Salazar

Rothman Salazar

Parmi les crises de l’été, en Belgique, les sans-papiers ont une place
importante, et en particulier le pays se distingue pour  tenter d’expulser de jeunes équatoriens, l’an dernier Angélica et cette année Rothman Salazar.

Contrairement à l’année dernière, le président équatorien et son épouse Francine Malherbe ne parlent pas cette fois en public contre ces expulsions mais il n’en pensent pas moins.

Les protestations de la présidente équatorienne Francine Malherbe, qui est aussi une enseignante bruxelloise, avait déclenché l’ire du ministre flamand de l’intérieur qui avait appelé dans son bureau l’ambassadeur de l’Equateur pour lui dire combien de millions d’euro la Belgique apportait a l’Equateur…Au nom de quoi la presidente devrait faire taire ses critiques...On paie pour cela...

Donc cette annee le gouvernement de l'Equateur se tait. Pas d'incident diplomatique.  Mais ils n'en pensent pas moins.



Je ne m’en fais pas trop pour Rothman Salazar, il sera capable de faire sa vie ou qu’il aille. Par contre je m’attriste de la perte du sens des valeurs humaines que représente pour les belges cette impuissance devant des administrations qui agissent sans vision, dans une optique légaliste, qui nous fait perdre, a nous Belges de l’etranger, le sentiment d’appartenir a une nation  généreuse et ouverte. Les perdants, dans l’expulsion de Rothman Salazar, ce sont les Belges… Dixit.